Choose Your Camp :

ABASS C.

VENUM TRAINING CAMP

PARIS-SUD, RUNGIS

Je me présente Abass Coulibaly, 32 ans. Je suis adhérent au Venum Training Camp depuis quasiment l'ouverture. J'étais attiré par le projet d'ouverture du Venum Training Camp sachant que je cherchais un club à proximité de chez moi qui regroupait toutes les disciplines de sport de combat et de préparation physique.

Qu'est ce qui t'a poussé à rejoindre le Venum Training Camp ?

Auparavant, je m’entraînais dans d’autres clubs d’île de france mais il n’y avait pas toutes ces composantes là par rapport à la pratique des sports de combat.  De plus, Daniel Woirin a été l’une des principales sources de motivation pour ma venue à Rungis.

Quand j’ai vu le planning, j’ai directement compris que c’était une formule tout en un. Avec plus de 80 cours par semaine, on a du crossfit, de la boxe anglaise, du muay-thai, du kickboxing, du MMA, du grappling et même JJB. Ce genre de salle de sport on n’en trouve pas partout, que ce soit en France ou en région parisienne. Dès qu’on franchit la porte, l’accueil, on a de supers interlocuteurs qui nous accueille.

Quelles sont tes disciplines préférées ?

Je vais dire MMA, après CrossFit puis Boxe Anglaise et Kick Boxing. Et même du Grappling quand j’ai un peu plus de temps.

Peux-tu nous en dire plus sur le rapport que tu entretiens avec Daniel Woirin ?

Daniel Woirin, je le connaissais avant mon arrivée au Venum Training Camp. Au travers des reportages spécialisées sur le MMA et sa carrière d’entraîneur aux Etats-Unis et au Brésil. Son approche des sports de combat et des arts martiaux ainsi que sa pédagogie m’a intéressé. M’entraîner avec Daniel m’a directement intéressé. Il y a un fort potentiel MMA en France et j’espérais que Daniel vienne pour pouvoir suivre ses cours.

C’est un prof super, très humble, qui a une bonne approche pédagogique avec ses élèves. Il est exigeant et bienveillant. J’aime beaucoup humainement Daniel, il apporte une émulation positive via son charisme naturel.

Peux-tu nous parler de l'ambiance au VTC ?

Il y a un très bon état d’esprit dans la salle. Les coachs apportent une émulation positive pendant les cours. Leur façon d’enseigner et d’expliquer les différentes techniques est très simple et détaillée tout en étant pédagogique. Les cours sont ludiques, le ton est léger mais on travaille efficacement. C’est une ambiance très conviviale.

Au travers de nos échanges entre adhérents et coachs, les coachs voient rapidement les différences de niveau et nous font travailler par catégorie de poids ou par niveau de pratique, pour qu’on soit toujours à l’aise. Personne n’est là pour se faire casser et les coachs anticipent très vite pour nous placer sur des groupes de travail appropriés.  

Les échanges entre élèves font que ça se passe bien. Le plus expérimenté sera bienveillant envers le débutant. La pratique des sports de combat c’est la transmission positive de ce qu’on sait faire. Au Venum Training Camp, impossible qu’un débutant soit frustré. Y a une telle diversité de profils et de discipline, tout le monde peut devenir polyvalent ici.

Qu'est ce qui t'a poussé à rejoindre le Venum Training Camp ?

Auparavant, je m'entraînais dans d'autres clubs d'île de france mais il n'y avait pas toutes ces composantes là par rapport à la pratique des sports de combat.  En plus, Daniel Woirin a été l'une des principales sources de motivation pour ma venue à Rungis.

Quand j'ai vu le planning, c'est une formule tout en un. Avec plus de 80 cours par semaine, on a du crossfit, de la boxe anglaise, le muay, le kickboxing, le MMA, grappling, JJB. Ce genre de salle de sport on n'en trouve pas partout, que ce soit en France ou en région parisienne. Dès qu'on franchit la porte, l'accueil, on a des suppers interlocuteurs qui nous accueille.

Quelles sont tes disciplines préférées ?

Je vais dire MMA, après CrossFit puis Boxe Anglaise et Kick Boxing. Grappling de temps en temps ?

Peux-tu nous en dire plus sur le rapport que tu entretiens avec Daniel Woirin ?

Daniel Woirin, je le connaissais avant mon arrivée au Venum Training Camp. Au travers des reportages spécialisées sur le MMA et sa carrière d’entraîneur aux Etats-Unis et au Brésil. Son approche des sports de combat et des arts martiaux ainsi que sa pédagogie m’a intéressé. M’entraîner avec Daniel m’a directement intéressé. Il y a un fort potentiel MMA en France et j’espérais que Daniel vienne pour pouvoir suivre ses cours.

C’est un prof super, très humble, qui a une bonne approche pédagogique avec ses élèves. Il est exigeant et bienveillant. J’aime beaucoup humainement Daniel, il apporte une émulation positive via son charisme naturel.

Peux-tu nous parler de l'ambiance au VTC ?

Il y a un très bon état d'esprit dans la salle. Les coachs apportent une émulation positive pendant les cours. Leur façon d'enseigner et d'expliquer les différentes techniques est très simple et détaillée tout en étant pédagogique. Les cours sont ludiques, le ton est léger mais on travaille efficacement. C'est une ambiance très conviviale.

Au travers de nos échanges entre adhérents et coachs, les coachs voient rapidement les différences de niveau et nous font travailler par catégorie de poids ou par niveau de pratique, pour qu'on soit toujours à l'aise. Personne n'est là pour se faire casser et les coachs anticipent très vite pour nous placer sur des groupes de travail appropriés.  

Les échanges entre élèves font que ça se passe bien. Le plus expérimenté sera bienveillant envers le débutant. La pratique des sports de combat c'est la transmission positive de ce qu'on sait faire. Au Venum Training Camp, impossible qu'un débutant soit frustré. Y a une telle diversité de profils et de discipline, tout le monde peut devenir polyvalent ici.